19 sept. 2016

[Low-Tech] Aigles VS Drones

La police néerlandaise utilise des aigles pour lutter contre les drones indésirables
Une solution peu commune face à un problème général

Alors que les modes de vie se modifient avec l’apparition des technologies nouvelles, les autorités ne manquent pas d’inventivité pour suivre le pas. La semaine dernière, les forces de police néerlandaise ont procédé à une démonstration mettant en scène un aigle en train de capturer un drone en plein vol. Il n’y a pas à s’y méprendre, ce n’est pas une confusion faite par l’aigle en cherchant à capturer une proie vivante. Mais c’est plutôt le moyen qu’a trouvé la police néerlandaise afin de lutter contre les drones indésirables.

Selon les dires deMichel Baeten, le représentant de la police néerlandaise, la police utilise déjà toute sorte de solutions technologiques comme les impulsions électromagnétiques ou les lasers pour lutter contre les drones indésirables. Mais en plus de ces outils, elle s’est également lancée dans le projet d’utiliser des oiseaux de proie pour venir à bout des drones volant dans des endroits où ils n’ont pas le droit ou dans des endroits mettant la vie de personnes en danger.



À en juger par la vidéo, cette solution semble prometteuse, car l’aigle fait ce qu’on lui demande. Pour y arriver, la police néerlandaise s’est entourée de l’expertise d’une entreprise tierce afin de dompter cet animal sauvage et l’amener à réagir comme il faut à la vue de certains drones.

On sait déjà que les animaux comme les chiens sont utilisés par les forces de l’ordre en raison de leur odorat hypersensible ou encore les chevaux qui se tiennent aux côtés de l’homme afin de servir de moyens de transport. En ce qui concerne les aigles, on les sait très habiles pour la chasse. Mais passer de la chasse aux animaux à la lutte contre les drones hostiles, il fallait y penser et la police néerlandaise l’a fait. Cette police devient par la même occasion, la première police au monde à utiliser un aigle pour la capture d’un drone survolant une zone interdite ou sensible.

Nous rappelons également que d’autres États ont préféré adopter des solutions plus communes comme l’usage d’armes à feu pour mettre à l’arrêt des drones incontrôlables ou survolant des zones sensibles telles que des aéroports. Le Japon pour sa part utilise des filets pour faire descendre les drones. Mais pour ce qui concerne la police néerlandaise, elle n’a pas manqué d’originalité sur ce coup. Et selon l’agent de police, c’est l’une des mesures les plus efficaces pour lutter contre les drones hostiles.


Source : http://www.developpez.com/actu/104092/La-police-neerlandaise-utilise-des-aigles-pour-lutter-contre-les-drones-indesirables-une-solution-peu-commune-face-a-un-probleme-general/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire